Comment espionner un téléphone portable sans accès physique et sans logiciel ?

1591
2
espionner un téléphone sans y avoir accès

Votre smartphone vous connaît mieux que personne. Entre les réseaux sociaux, les applications de messagerie, les appels ou même l’historique de navigation web : la quantité d’informations personnelles que l’on peut y trouver est impressionnante. Mais ça, vous le savez déjà, n’est-ce pas ? Car si vous êtes ici, c’est que vous en êtes parfaitement conscient ! La seule intrigue reste de pouvoir accéder à ces fameuses informations… 

Dérober le téléphone de la personne que vous souhaitez espionner n’est pas une option viable. Celle-ci pourrait vous surprendre la main dans le sac ! Et puis, il y a de fortes chances pour que l’accès au dispositif soit bloqué par un code confidentiel ou autre. 

Alors que faire ? Serait-il possible de pirater le téléphone de quelqu’un sans y avoir accès ? Pour un hacker professionnel, cela ne fait aucun doute. Mais pour quelqu’un comme vous et moi, est-ce faisable ? 

C’est ce que nous allons tenter de savoir !

Peut-on espionner un portable sans y avoir accès ? 

Nous ne ferons pas durer le suspense, rentrons tout de suite dans le nerf du sujet ! Espionner le téléphone de quelqu’un sans y avoir accès, c’est possible ? Eh bien oui, figurez-vous que c’est possible. Et ce n’est d’ailleurs pas très compliqué ! Le tout, c’est de savoir comment s’y prendre. Car, à moins que vous n’ayez quelques bases en programmation, la seule méthode fiable pour espionner un smartphone, c’est d’utiliser une application espionne

Pour assouvir la curiosité de certains d’entre vous, nous verrons tout de même quelques techniques de hackers un peu plus loin dans l’article. Pour l’heure, on va se concentrer sur une solution qui fonctionnera pour tout le monde. À savoir : l’application espionne. 

Mais avant de rentrer un peu plus dans les détails, on souhaite vous mettre en garde. Vous le savez, sur internet on trouve vraiment de tout, et surtout des arnaques. Ce n’est pas nouveau. Le problème, c’est que les pièges sont de plus en plus crédibles ! 

Donc, avant toutes choses, on va faire le point sur les pièges à éviter : 

  • Les techniques de piratage à distance pour téléphone portable ne sont jamais, jamais gratuites ! Dîtes-vous bien une chose : sur internet, tout ce que vous pouvez obtenir sans payer est un virus ou un malware. 
  • Les techniques de piratage à distance pour téléphone portable ne sont jamais en première page de Google, sauf s’il s’agit d’une méthode légale comme le logiciel espion. Et oui, si tout le monde pouvait devenir pirate informatique à l’aide d’un simple tutoriel trouvé sur Youtube, ce serait la porte ouverte à toutes les fenêtres ! 

Ceci étant dit, poursuivons ! 

Qu’est-ce qu’une application espionne et comment ça marche ? 

logiciel espion mspy

Nous le disions à l’instant, la seule technique fiable pour pirater un smartphone à distance est d’utiliser une application espionne. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un programme qui permet de récolter les données d’un smartphone. Question subsidiaire : comment fonctionne une appli espionne ? 

En réalité, ce n’est pas très compliqué, dès lors que vous comprenez bien ceci : pour collecter des informations, il faut d’abord s’infiltrer là où elles sont physiquement logées. C’est-à-dire : dans le système d’exploitation du dispositif et/ou sur le Cloud. La plupart des applications espionnent permettent de pirater et la mémoire du dispositif et les données logées dans le nuage. C’est par exemple le cas de mSpy, leader mondial sur le marché du logiciel espion. 

Pour pouvoir s’infiltrer dans le système d’exploitation, vous l’aurez compris, cela requiert l’installation de l’application directement sur le téléphone cible. Et pour installer une application espionne, vous aurez besoin d’avoir physiquement accès au dispositif en question. 

Par contre, pour aller chercher l’information logée dans le Cloud, vous pouvez utiliser un logiciel espion sans installation. Puisque, par définition, les données stockées dans le nuage se trouvent en réalité sur le réseau ! Et le réseau, eh bien il est beaucoup moins étanche que le système d’exploitation que votre téléphone ! 

Car, soit dit en passant, pour installer une application espionne sur un smartphone, il faudra au préalable procéder au rootage (s’il s’agit d’un dispositif Android) ou bien au jailbreak (dans le cas d’un iPhone). Ce n’est pas très compliqué à réaliser, mais il faudra pouvoir avoir accès physiquement au dispositif, et ce, pendant quelques minutes ou quelques heures. Convenons que ce n’est pas l’idéal si vous souhaitez espionner un portable sans le toucher !

Le logiciel espion sans installation : atouts et contraintes 

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez espionner quelqu’un sans avoir accès à son téléphone, alors il faut opter pour une application espionne sans installation, qui ira chercher l’information sur le Cloud. Comme nous l’avons évoqué un peu plus tôt, mSpy est un développeur fiable qui propose justement ce type de produit. 

Les avantages d’une application espionne sans installation sont évidents : 

  1. Vous n’avez pas besoin de connaître le code de déverrouillage du dispositif cible. 
  2. Il s’agit d’une technique d’espionnage pour téléphone portable à distance : cela fonctionne, même à l’autre bout du monde ! 
  3. Nul besoin de vous embourber dans les tutoriels de rootage ou de jailbreak. Puisqu’il s’agit d’une application espionne sans installation, il n’y pas besoin de débrider le téléphone. 
  4. Cette technique d’espionnage à distance est totalement invisible, impossible que votre cible ne se rende compte de la supercherie. 
  5. Le prix de ce genre de solution d’espionnage est généralement plus attractif

Cependant, il faut tout de même reconnaître que l’application espionne sans installation n’est pas parfaite. Car, premier point important : ce type d’appli existe uniquement pour iPhone. En effet, contrairement à Android, iOS fonctionne avec un seul nuage : l’iCloud. En outre, vous aurez besoin de connaître l’identifiant ainsi que le mot de passe du compte iCloud que vous souhaitez mettre sous surveillance. 

Et puis, forcément, sur l’iCloud le volume d’informations auquel vous aurez accès dépend du propriétaire du compte ! S’il ne fait aucune sauvegarde, alors les données auxquelles vous aurez accès seront un peu limitées. 

Quoi qu’il en soit, l’application espionne sans installation reste de loin la meilleure option pour qui ne peut pas avoir physiquement accès au téléphone qu’il veut pirater. 

Tutoriel pour espionner un portable sans le toucher et sans logiciel : étape par étape 

On ne va pas tergiverser plus longtemps ! Vous êtes si pour savoir comment espionner un téléphone portable à distance sans rien installer, et nous allons vous répondre de manière concrète. Nous allons vous apprendre à pirater un portable à distance ! 

Espionner un iPhone sans installer de logiciel espion.

pirater iphone

Vous allez voir, espionner un iPhone sans y toucher et sans installation est très simple. Tout d’abord, il vous faut votre logiciel espion sans jailbreak. On vous recommande mSpy, mais vous êtes libre d’en choisir un autre. MobileSpy et SpyBubble sont deux autres développeurs de logiciels espions recommandables. 

Une fois votre abonnement en poche, eh bien il ne vous reste plus grand-chose à faire ! Vous recevrez en effet un mail de bienvenue auquel il vous suffira de répondre en renseignant l’identifiant et le mot de passe du compte iCloud que vous souhaitez mettre sous surveillance. À partir de là, le développeur peut avoir besoin de quelques heures à plusieurs jours pour mettre en place le système d’espionnage. 

Lorsque cela sera fait, vous serez prévenu par mail. Celui-ci contiendra un lien, sur lequel il faudra cliquer pour accéder à votre panneau de contrôle. Très important, car c’est depuis ce fameux panneau de contrôle que vous pourrez surveiller le dispositif cible à distance ! Vous y trouverez en effets toutes les données collectées par le logiciel espion. 

Et oui, espionner un téléphone sans rien installer dessus n’est pas plus compliqué que cela ! 

Espionner un dispositif Android sans installer de logiciel espion : vraiment impossible ? 

android

Vous l’aurez compris, si vous souhaitez espionner un dispositif Android, la technique que nous venons de décrire ne fonctionnera pas. En effet, à l’heure actuelle, il n’existe aucune application espionne sans installation qui soit compatible avec Android. Du coup, vous serez peut-être tenté par des applications de surveillance dont l’installation se fait — soi-disant — de manière automatique et à distance

Certains développeurs proposent des applications espionnes dont l’installation peut se faire via l’envoi d’un simple SMS. Selon eux, la victime n’aurait besoin de cliquer sur aucun lien, une fois le message ouvert, l’installation se lancerait de manière automatique. S’il est vrai que les pirates sont capables d’envoyer un mouchard par message, ce n’est pas le cas des logiciels espions commercialisés de manière légale ! Ne vous faites pas avoir ! 

Autre stratégie commerciale utilisée par certains développeurs peu scrupuleux : les applications espionnent que l’on peut installer via Bluetooth. Encore une fois, la méfiance est de mise, car il s’agit bel et bien d’une arnaque ! Et puis de toute façon, même si cela était possible, rappelons que pour établir une connexion Bluetooth avec un autre téléphone, il faut son accord. Donc, question discrétion, il y a mieux ! Mais alors, il n’y a donc aucun moyen d’espionner un téléphone Android sans y avoir accès ?  Eh bien, à moins que vous ne soyez prêt à mettre en place une technique de hackers, cela s’annonce effectivement très compliqué !

Techniques de hackers pour espionner un téléphone portable sans logiciel est sans y avoir accès 

Mis à part les logiciels espions sans installation, il existe effectivement des astuces qui permettent d’espionner un téléphone à distance, sans rien installer dessus. Autant vous prévenir tout de suite, ces techniques sont réservées à un public averti ! 

Les attaques SS7 : piratage de téléphones portables via les SMS 

Le SS7 est le protocole de communication utilisé par la grande majorité des opérateurs téléphoniques. C’est lui qui gère, entre autres, la connexion entre deux dispositifs pour l’envoi et la réception de messages, mais aussi pour les appels téléphoniques. Seul problème, ce protocole a pratiquement 40 ans ! Vous imaginez bien que les failles ont eu le temps de s’accumuler ! D’autant que, contrairement à ce que l’on pourrait croire, le protocole n’a que très peu évolué. 

D’ailleurs, il y a de cela quelques années, lors du Chaos Communication Congress de Hambourg, deux chercheurs allemands avaient démontré à quel point il serait facile pour un programmateur d’intercepter les SMS et les appels d’un dispositif. Quelques lignes de code suffiraient et en prime, il serait même possible d’obtenir la position géographique précise du dispositif ! 

Le SS7 est donc une vraie petite mine d’or pour les pirates qui ne se privent pas d’exploiter sa vulnérabilité. Et même si, techniquement, seuls les opérateurs téléphoniques ont accès au fameux protocole, de nombreuses attaques SS7 ont été recensées ! Et si vous pensez que l’interception de SMS ne peut pas faire beaucoup de mal, rappelez-vous que de nombreuses applications, notamment celles du type home banking, pratiquent la double authentification via SMS… 

Vous qui souhaitez espionner un téléphone portable à distance sans y toucher, ce serait donc l’idéal. Sauf que… D’abord cette pratique est illégale et ensuite, pour être honnêtes avec vous nous n’avons pas la moindre idée du modus operandi de ces hackers ! 

Le MAC-Spoofing : usurper l’identité 

Derrière ce terme quelque peu barbare se cache en réalité une technique d’espionnage extrêmement simple à comprendre. Et pas si difficile que cela à mettre en place. MAC, acronyme de Media Access Control est une sorte de numéro de série que le fabriquant attribue aux dispositifs électroniques. Ils sont uniques et permettent de reconnaître le dispositif en question lorsqu’il se connecte sur le réseau. 

Spoofing, qui pourrait être traduit en français par « parodier, canular ou blague » est un terme utilisé en informatique pour désigner les tentatives de manipulation des systèmes d’adressage, telles que l’adresse MAC, mais aussi l’adresse IP. Le but : masquer ou usurper une identité. 

Le MAC-Spoofing consiste donc à usurper l’adresse MAC d’autrui. Ce qui permet au pirate de prendre le contrôle sur le dispositif en question. Et bien que cela semble très complexe à mettre en place, sachez qu’il existe des programmes disponibles en Open-Source pour justement changer son adresse MAC. En effet, au-delà des pirates, certains programmateurs utilisent cette technique pour résoudre des conflits de réseau. 

Encore une fois, cette technique est totalement illégale et nous n’avons pas l’intention de vous encourager à la mettre en place. Tout ce que l’on peut vous dire, c’est qu’on a lu sur certaines pages web spécialisées que, avec l’aide de quelques lignes de codes et l’application Terminal Émulation, il est possible de changer l’adresse MAC d’un dispositif Android. Quant aux dispositifs qui fonctionnent sous iOS, là aussi il suffit de jeter un œil à certains sites pour savoir comment procéder pas à pas…  

Le SIM-swapping : le vol du numéro de téléphone 

Autre technique très rependue pour pirater un smartphone à distance sans rien installer dessus : le SIM-swapping. Laquelle, en plus d’être redoutablement efficace, est d’une simplicité déconcertante.

Vous le savez, c’est votre carte SIM qui détermine votre numéro de téléphone. Et celui-ci est bien plus important que ce que vous pouvez penser. En effet, aujourd’hui la plupart des applications fonctionnent justement avec le numéro de téléphone. C’est le cas de WhatsApp, Facebook, Messenger, etc. Celles qui ne sont pas directement reliées à votre numéro utilisent le fameux processus de double identification via SMS. Pour rappel, il s’agit de vérifier votre identité au moyen d’un code secret envoyé par SMS. 

Bref, vous l’aurez compris, si quelqu’un venait à vous dérober votre numéro de téléphone, il aurait accès à toutes vos données ! Et comme nous le disions un peu plus tôt, une personne malintentionnée n’aurait pas beaucoup de mal à le faire ! En effet, il lui suffit d’appeler votre opérateur, de prétexter un problème avec la carte SIM, ou sa perte et de demander l’activation d’une autre carte SIM. Eh oui, c’est aussi simple que cela. D’ailleurs, l’année dernière Jack Dorsey (le patron de Twitter) en avait payé les frais !

Installer un logiciel espion par SMS ou email

logiciel espion par email

Certaines applications vous feront croire que vous pouvez surveiller un téléphone à distance, sans jamais toucher le mobile en question, sans y avoir accès physiquement. Elles prétendent vendre un produit qui permet d’installer un logiciel espion à distance, en l’envoyant dans une pièce jointe par SMS ou par e-mail. Lorsque le propriétaire du téléphone ciblé ouvre la pièce jointe, le logiciel s’installerait alors tout seul, discrètement. Un peu à l’image d’un virus qu’on enverrait sur un ordinateur par e-mail ou dans une chaîne.

Dans ce cas de figure, ces applications jouent sur les mots : elles vous disent que vous n’aurez pas besoin d’installer de logiciel, mais vous parlent pourtant ensuite d’un logiciel qui s’installe tout seul par SMS ou par e-mail.

Ce manque de cohérence est à relever, nous vous invitons à être méfiant vis-à-vis de ces promesses de service. Cela est d’autant plus dérangeant qu’il n’existe en réalité aucun moyen d’installer un logiciel à distance de cette façon. Une installation de logiciel demande toujours une manipulation physique de l’appareil.

Installer un logiciel espion grâce au Bluetooth

logiciel espion grâce au Bluetooth

Tout comme pour l’installation du logiciel espion par SMS ou e-mail, l’installation par Bluetooth est tout bonnement impossible. Même si ces solutions étaient possibles, l’installation d’un logiciel d’espionnage par Bluetooth serait en réalité nettement plus compliquée que par SMS. Car contrairement à un message de type SMS ou e-mail que l’on peut recevoir et ouvrir n’importe où, le Bluetooth impose des contraintes plus nombreuses : la première est la proximité géographique.

En effet, pour pouvoir transférer ou échanger des fichiers par Bluetooth, les deux appareils impliqués doivent être suffisamment proches l’un de l’autre pour se détecter. Cela signifie que les deux appareils doivent être dans le même bâtiment, voire parfois dans la même pièce. Si vous souhaitez transférer le fichier du logiciel dans le téléphone ciblé, vous devez donc vous trouver à proximité.

La seconde contrainte, et non des moindres, est l’accord du propriétaire du mobile à surveiller. Ainsi, lorsque vous détecterez le smartphone ciblé, avant de pouvoir lui envoyer le fichier, vous devez soumettre une demande d’association d’appareils. Si le propriétaire du téléphone accepte la connexion avec votre mobile, vous devrez encore ensuite lui demander d’accepter le transfert du fichier. Récapitulons : si une installation de logiciel à distance par Bluetooth fonctionnait, elle nécessiterait :

  • Une proximité entre les deux téléphones, pour détecter l’appareil ciblé;
  • Demander au propriétaire de l’appareil ciblé d’accepter une connexion entre les deux téléphones;
  • Demander au propriétaire de l’appareil ciblé d’accepter un transfert de fichier.

Autant vous dire que la discrétion n’est pas de mise…

Sans compter cela, les applications qui sont supposées être envoyées à distance de la sorte, ne fonctionnent en réalité que très rarement. Vous risquez alors de vous infliger beaucoup d’efforts pour rien : la plupart de ces logiciels espions ne sont pas actuels, et sont tellement datés qu’une fois installés, les smartphones actuels ne sont pas en mesure de les ouvrir.

Est-il légal d’espionner un téléphone portable à distance ? 

Après avoir passé en revue toutes ces techniques d’espionnage de téléphone portable à distance, nous allons faire une petite pause pour nous attarder quelques instants sur l’aspect légal

Alors, comme vous le savez sans doute, le respect de la vie privée est un droit. Toutes les informations qui se trouvent sur un téléphone portable dont l’accès est verrouillé par un code confidentiel sont considérées comme du domaine de la vie privée. Pourquoi ? Parce que son propriétaire estime que ces informations ne regardent que lui. Et dans ce cas, il est donc strictement interdit de mettre en place une technique d’espionne, quelle qu’elle soit ! 

Si une personne ne veut pas partager ses informations avec vous, elle en a le droit. Que vous utilisiez une application espionne ou la technique du MAC-Spoofing, aux yeux de la loi cela ne fait aucune différence : c’est une violation de la vie privée. Précisons que ni le mariage ni le lien de parenté ne changeront quoi que ce soit. En effet, le respect de la vie privée est un droit fondamental dont la violation est sévèrement punie par la loi. 

D’ailleurs, il y a de cela quelques mois, le Sénat a proposé une loi qui punit de 2 ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende l’installation d’un logiciel espion sans le consentement du propriétaire du dispositif. Jusqu’à maintenant, c’est l’article 226-1 qui prévoit 1 an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende. 

Donc, pour résumer : il est illégal d’espionner un téléphone portable à distance, et les conséquences peuvent être très lourdes. La seule manière d’utiliser un logiciel espion de manière légale est d’obtenir le consentement de la personne concernée. 

Comment savoir si son smartphone a été piraté ? 

Avant de vous laisser filer, voici un paragraphe qui intéressera ceux qui sont bien conscients que personne n’est à l’abri de se convertir en arroseur arrosé ! Après tout, c’est peut-être votre téléphone portable qui est sous surveillance ! Et si tel est le cas, comment pourriez-vous le savoir ? 

À ce sujet, nos collègues de chez Panda Security ont établi une liste des indices qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille : 

  • Tout d’abord, si quelqu’un a piraté votre téléphone, le plus probable est qu’il en ait profité pour changer vos mots de passe. C’est le signe le plus évident et le plus courant qui vous indique que votre smartphone a bel et bien été piraté.
  • Ensuite, il se peut qu’en fouinant un peu partout, cette personne laisse des traces : suppression ou envoi de messages, appels, photos, captures d’écran… Bref, si vous avez l’impression que votre téléphone a un problème de fonctionnement, envisagez la théorie de l’espionnage avant de vous rendre chez votre opérateur ! 
  • Bien que les logiciels espions soient complètement invisibles, ils ont une petite faille. Pour fonctionner, ils utilisent des ressources ! Alors, si la consommation de votre forfait internet et de votre batterie augmente de manière drastique, sachez qu’il y a de fortes chances pour que ce soit la faut à une application qui fonctionne en arrière-plan, comme c’est le cas des applications espionnes. 

Si vous avez un doute, le mieux reste encore de procéder à la restauration des paramètres d’usine. Quoi qu’il en soit, la meilleure protection contre les applications espionnes et Cies reste la prévention ! Ne communiquez à personne votre code de déverrouillage, ne cliquez sur aucun lien reçu via message et installez un antivirus ! 

Comment espionner un téléphone portable à distance : ce qu’il faut retenir

Beaucoup de choses ont été dites tout au long de cet article ! Et pour que vous repartiez d’ici avec les idées claires, nous allons récapituler les points les plus importants : 

  • La seule façon d’espionner un téléphone portable à distance sans rien installer est d’utiliser un logiciel espion capable de collecter les données logées sur le cloud
  • Malheureusement, seuls les dispositifs qui fonctionnent sous iOS pourront profiter de l’astuce. 
  • Il y a plusieurs avantages à utiliser ce genre d’appli espionne, dont le fait que vous n’aurez pas besoin de procéder au jailbreak du dispositif. Rappelons qu’il n’y a aucune installation, vous n’aurez donc pas besoin d’avoir un accès physique au téléphone. Il s’agit simplement de mettre sous surveillance le compte iCloud. 
  • Plusieurs développeurs proposent des applications espionnes sans jailbreak qui permettent d’espionner un dispositif sans rien installer. Nous vous recommandons mSpy car c’est une valeur sûre. 
  • Enfin, dernier point important : n’oubliez pas que l’utilisation d’un logiciel espion sans le consentement de la personne concernée est un délit. Vous risquez la prison et une amende conséquente. 

Sur ce, on vous dit à la prochaine ! Et si vous avez des doutes, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires !

2 Comments

  • Je m’étais toujours demandé si la technique du bluetooth ca marchait. De toute façon, quand on est pas dans la même pièce, ça sert à rien !

    • Bonjour Salah,

      En effet, la technique du bluetooth ne pourrait marcher, hypothétiquement, si vous vous trouviez à proximité du téléphone que vous souhaitez espionner. La portée peut aller de 100 mètres (pour la classe 1) à seulement 10 mètres (pour la classe 2). C’est donc assez contraignant si vous ne vivez pas dans la même ville que cette personne, ou que vous ne vous voyez pas régulièrement.

      Dans tous les cas, installer une application par Bluetooth exige beaucoup trop de conditions préalables (la personne doit accepter le fichier) qu’elle est irréalisable. Je vous conseille plutôt d’essayer la technique du Icloud, si votre cible a un iPhone.

Leave a reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *