Tout savoir sur le keylogger : l’enregistreur de frappe est-il la meilleure façon d’espionner quelqu’un ?

450
5

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, nous allons parler des keyloggers. Eh oui, ce blog est censé couvrir tous les sujets relatifs à l’espionnage informatique et nous nous sommes rendu compte que nous avons omis celui des keyloggers, ou enregistreurs de frappe en français. Je vais donc tout de suite remédier à cet oubli ! D’autant que ces petits bijoux de technologie méritent réellement qu’on leur dédie un article. 

Au fait, si vous êtes arrivé ici par hasard, je vous invite chaleureusement à faire un petit tour sur notre page, vous apprendrez pleins de choses sur la surveillance de smartphone, l’espionnage à distance et tutti quanti !

Mais, trêve de bavardage. Rentrons tout de suite au cœur du sujet. 

keylogger android

C’est quoi un keylogger ? 

Un keylogger, ou enregistreur de frappe en français, permet de récolter toute l’information saisie à l’aide du clavier. C’est-à-dire : vos recherches sur internet, vos mails mais aussi — et surtout — tous vos mots de passe ! En effet, c’est justement cette information-là dont les keyloggers sont généralement friands. 

En résumé, un keylogger est une sorte de mouchard, un espion. Mais attention, ne confondez surtout pas avec les fameux logiciels espions dont tout le monde parle ! Ce n’est pas exactement la même chose. Nous aurons l’occasion de revenir sur le sujet un peu plus loin dans notre article. Sachez simplement qu’un logiciel espion est beaucoup plus sophistiqué qu’un keylogger et permet de récolter encore plus d’informations. D’ailleurs, la plupart du temps l’enregistreur de frappe n’est qu’une fonctionnalité parmi d’autres. 

Revenons-en à notre keylogger. Concrètement, à quoi est-ce que ça ressemble ? Et bien il existe deux grandes familles. D’un côté il y a les enregistreurs de frappes matériels. Il s’agit d’un petit boîtier qui vient se loger entre le clavier et le système opératif. Il est utilisé pour espionner les ordinateurs. D’un autre côté, il y a les keyloggers logiciels, que l’on appelle également cheval de Troie et que l’on retrouve aussi bien sur les ordinateurs que sur les smartphones.  

Est-ce légal d’utiliser un keylogger ? 

keylogger

En voilà une question pertinente ! Les keyloggers sont des outils légaux ? Etant donné qu’il s’agit d’un spyware, on aurait tendance à répondre par la négative. Et en effet, utiliser un keylogger pour espionner des personnes sans leur consentement est totalement illégal. En France, l’article 226-1 du Code pénal puni de 45 000 euros d’amende et d’un an de prison ferme l’atteinte à la vie privée d’autrui…

À ce sujet, certains d’entre vous ont peut-être entendu parler d’un keylogger nommé Zeus. En réalité, plus qu’un keylogger, ici il convient carrément de parler de virus. En effet, ce cheval de Troie a dérobé les informations bancaires de millions d’internautes, se propageant notamment via l’envoi de messages phishing sur Facebook. En 2010, le FBI annonçait la mort de Zeus… Et la naissance du logiciel SpyEye, redoutable keylogger russe qui infectera des millions d’ordinateurs entre 2010 et 2013. Lisez cet article si ce sujet vous intéresse, c’est passionnant… 

Bref, vous l’aurez compris, a priori le keylogger n’est pas un jouet. Pourtant ! Pourtant il existe bel et bien un moyen pour l’utilisateur lambda d’utiliser un enregistreur de frappes pour espionner ou surveiller quelqu’un. Et c’est là qu’interviennent les fameux logiciels espions ! Eh oui, ces logiciels sont complètement légaux — pourvu que la personne mise sous surveillance soit avertie au préalable — et surtout, ils sont extrêmement simples à utiliser. Et quand je dis « extrêmement simple », je veux dire par là que tout le monde, même sans aucune base en informatique peut s’en servir. 

Existe-t-il des enregistreurs de frappe gratuits ?

J’imagine que j’ai attisé votre curiosité : un mouchard légal pour surveiller quelqu’un, ça existe et en plus il est très facile de s’en servir. Il ne manquerait plus que je vous dise qu’il existe des keyloggers gratuits ! 

J’aimerais vous faire sauter de joie, malheureusement non. Il n’existe pas de keylogger gratuit. Ou pour être plus précise : il n’existe pas de keylogger efficace et fiable gratuit. Car bien entendu, si vous faites une petite recherche sur Google, vous trouverez très rapidement des dizaines de keyloggers à télécharger gratuitement. 

Je vous déconseille vivement de vous laisser séduire par ces offres alléchantes. Je sais, ce n’est pas facile, d’autant que certains sites de téléchargement paraissent presque légitimes. Mais je préfère vous mettre en garde, vous prenez de gros risques. L’arroseur arrosé, vous connaissez ? Avouez que ce serait bête qu’un keylogger vienne se loger dans votre machine à vos dépens ! Dans le meilleur des cas, vous téléchargerez simplement un logiciel complètement inutile et vous aurez perdu votre temps. 

Vous faites bien ce que vous voulez. Mais si j’étais vous, je poursuivrais quand même la lecture de cet article avant d’aller télécharger n’importe quoi… 

Quel keylogger utiliser pour espionner un smartphone Android ou un iPhone ? 

Logiciel espion mspy

Comme je vous le disais un peu plus tôt, il existe un moyen légal d’utiliser un keylogger pour surveiller un smartphone. Et il s’agit du logiciel espion. Cette option n’est pas gratuite, mais au moins vous ne prenez aucun risque ! D’autant qu’un logiciel de surveillance comme mSpy — qui est une référence en terme de qualité sur le marché — coûte moins de 15 euros/mois. Avouez que ce n’est pas non-plus la mer à boire ! 

L’avantage d’utiliser le keylogger d’un logiciel espion, c’est que vous aurez accès à tout un tas d’informations. Pas simplement les touches tapées. Par exemple, l’application espionne du développeur mSpy permet de : 

  • Intercepter tous les messages qui transitent sur le smartphone. Cela, qu’il s’agisse de SMS ou de conversations via les applications de messagerie populaires comme WhatsApp, Skype ou Viber. 
  • Accéder aux informations logées sur le compte Facebook, Instagram, Twitter ou Pinterest. Y compris aux messages envoyés et reçus qui transitent sur la messagerie interne. 
  • Avoir accès de manière permanente et à distance aux applications natives du système d’exploitation. Vous pourrez ainsi accéder à la bibliothèque des médias (photos, vidéos, musique), au journal d’appels, aux contacts ainsi qu’au calendrier. 
  • Enfin, vous pourrez également suivre la position GPS du dispositif cible et savoir à tout moment où se trouve la personne que vous surveillez. 
  • Sans oublier toutes les informations recueillies par le keylogger intégré : mots de passe, mails et historique de navigation.

Comme je vous le disais un peu plus tôt, le logiciel espion est beaucoup efficace et complet qu’un simple keylogger ! Vous voyez, vous avez bien fait de poursuivre votre lecture ! 

Comment installer un keylogger sur un smartphone ? 

Si vous souhaitez utiliser un keylogger pour espionner un smartphone — qu’il s’agisse d’un iPhone ou d’un dispositif Android — je vous recommande vivement d’opter pour le logiciel mSpy. C’est une valeur sûre et j’ai personnellement eu l’occasion de le tester pour les besoins de ce blog. 

logiciel keylogger

Pour installer mSpy, c’est très simple. Suivez ces quelques étapes : 

  1. Rendez-vous sur la page officielle mSpy : je vous rappelle que sur Spytic.net, nous ne vendons aucun produit, nous nous contentons de les recommander ! 
  2. Une fois sur le site, profitez-en pour faire un tour : vous trouverez plein d’informations complémentaires au sujet de cette application espionne. 
  3. Ensuite, c’est le moment de passer à la caisse : choisissez votre abonnement. Comme je vous le disais, cela ne vous coûtera pas plus de 15 euros/mois
  4. Une fois que votre paiement aura été débité, vous recevrez un mail de bienvenue avec deux liens. Le premier vous permettra de télécharger l’application espionne sur le smartphone que vous souhaitez surveiller. Le second vous donnera accès au Panneau de Contrôle depuis lequel vous aurez accès à toute l’information récoltée. 
  5. Suivez les instructions pour télécharger mSpy sur le smartphone cible. Cela ne prend que quelques minutes. 

Et voilà ! Une fois que le logiciel espion est installé sur le smartphone, vous commencerez tout de suite à recevoir les informations collectées sur votre Panneau de Contrôle. Vous pouvez y accéder depuis n’importe quel dispositif, via une simple connexion internet

Au fait, pourquoi voulez-vous utiliser un keylogger ? 

Pourquoi existe-t-il des logiciels espions avec keylogger intégré en vente de manière complètement légale ? C’est simple, figurez-vous que certaines personnes ont des intentions tout à fait légitimes et justifiées pour utiliser une application espionne avec keylogger. Ces personnes, ce sont les parents

Et oui, cela ne vous a sûrement pas échappé, aujourd’hui les enfants et les adolescents utilisent pratiquement plus leur smartphone que nous ! Seul problème : internet est un monde d’adulte et il est très difficile de les surveiller lorsqu’ils y surfent. Comment savoir s’ils ne visitent pas de contenus inappropriés ? Comment être sûr qu’ils ne sont pas la cible d’un prédateur sexuel ? Ou qu’ils ne partagent pas de données sensibles, type sextos ? 

Eh oui, pas facile d’être parent au 21e siècle ! C’est d’ailleurs pour cela que les logiciels espions comme mSpy sont si populaires ! Ce sont les alliés de ceux qui souhaitent appliquer un contrôle parental en phase avec notre temps. 

Mais, il faut bien avouer que les parents ne sont pas les seuls clients de ce genre de produit. Ce que j’ai oublié de vous dire, c’est qu’un logiciel espion comme mSpy a la capacité de travailler en arrière-plan, de manière totalement invisible. Du coup, ce genre d’application de surveillance trouve preneur auprès de nombreuses personnes qui doutent de la fidélité de leur conjoint ! C’est peut-être d’ailleurs votre cas… 

Vous faites bien ce que vous voulez. Mais n’oubliez pas qu’installer un logiciel espion sur le smartphone de quelqu’un sans le prévenir est passible d’un an d’emprisonnement ainsi que de 45 000 euros d’amende. À bon entendeur ! 

Comment savoir si mon dispositif est surveillé par un enregistreur de frappe ? 

Nous allons à présent nous placer d’un tout autre point de vu. Imaginons à présent que vous ne souhaitez pas du tout utiliser un keylogger. Et qu’au contraire, vous craignez d’en être la victime. Y-a-t-il un moyen de savoir si un keylogger est installé sur votre smartphone ? 

Oui et non. En réalité, tout dépend du degré de sophistication du keylogger en question. La plupart sont complètement invisibles et seul un expert pourra déceler leur présence. Ils se logent des couches si profondes du système qu’il est très difficile qu’un novice se rende compte de la supercherie. En revanche, au moins deux signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille : 

  • Le plus fréquent concerne l’usage de la batterie. Si vous observez que celle-ci se décharge plus rapidement que d’habitude alors il est probable qu’il y ait un logiciel utilise ces ressources ! 
  • Parfois, le keylogger provoque quelques bugs sur le téléphone : celui-ci s’allume tout seul, il exécute des manipes en autonomie, etc. 

Si vous pensez que votre smartphone est infecté par un keylogger, alors je vous conseille d’effectuer une sauvegarde et de rétablir le dispositif aux paramètres d’usine. C’est ma seule façon de vous en débarrasser. 

Comment se protéger des keyloggers ? 

Pour vous protéger des keylogger, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire, étant donné que même les anti-virus ne les détectent pas. Veillez simplement à :

  1. Ne pas télécharger n’importe quoi et n’importe où ! D’une manière générale, méfiez-vous des logiciels gratuits et des applications hors catalogue Google Play et Apple Store. 
  2. Gardez toujours un œil sur votre smartphone et sécurisez son accès. Vous éviterez ainsi qu’un proche un peu trop curieux n’installer un logiciel espion à vos dépends ! Même consigne en ce qui concerne votre ordinateur. 
  3. Enfin, sur le blog du hacker (que j’apprécie particulièrement), j’ai trouvé quelques astuces qui permettent de déjouer les plans malveillants des keyloggers voleurs de mots de passe. L’une d’entre elle consiste à taper les lettres dans le désordre puis ensuite de copier/coller dans le bon ordre. Rappelez-vous qu’un keylogger enregistre les frappes dans l’ordre où elles sont tapées et ne fait aucune relation avec la souris… 

Sur ces bonnes paroles, chers amis je vous laisse et je vous dis à très bientôt !

5 Comments

  • J’ai l’impression que mes parents ont installé un keylogger sur mon portable ? Je fais comment pour vérifier ?

    • Bonjour Dylan,

      La méthode sera légèrement différente selon le modèle de ton portable (si c’est un iPhone ou un Android). Pour ces derniers, tu remarqueras généralement la présence d’un keylogger si ton téléphone est plus lent que d’habitude, que la batterie se décharge plus vite, ou encore qu’il a tendance à s’allumer et à s’éteindre tout seul.

      Pour en être sûr, tu peux regarder dans les téléchargements de ton appareil (le fichier keylogger peut être une combinaison de caractères aléatoires et se terminer par APK), utiliser un logiciel antivirus, ou tout simplement réinitialiser ton téléphone (c’est le moyen le plus sûr de supprimer à tous les coups un enregistreur de frappes, mais pense bien à sauvegarder tes données avant).

      N’hésite pas si tu as d’autres questions !

Leave a reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *