Comment pirater un compte Facebook Messenger discrètement ?

4886
4
Facebook Messenger

Avec un taux de couverture de 42,8 % en 2019 (source : Mediametrie-netratings), Facebook Messenger est le canal de communication le plus utilisé par les Français ! Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que le piratage de la messagerie instantanée de Marc Zuckerberg suscite autant l’intérêt des apprentis espions ! D’ailleurs, les techniques et les astuces de piratage ne manquent pas elles non plus… 

Mais, et vous l’aurez sans doute remarqué, toutes ces méthodes d’espionnage ne sont pas forcément efficaces. C’est pourquoi, chez Spytic, nous avons décidé de faire le point !

 80% d’abonnés préfèrent utiliser Facebook

Pirater un compte Facebook Messenger à distance : alertes aux arnaques ! 

Comme nous le disions à l’instant, sur internet, il faut toujours faire le tri ! Et c’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de techniques de piratage. Certaines personnes, peu scrupuleuses, abusent de votre manque de connaissances en informatique et vous font croire n’importes quelles fables ! Car, si vous étiez un crack en informatique, vous n’auriez pas besoin d’un tutoriel pour hacker le compte Facebook Messenger de quelqu’un, n’est-ce pas ? 

Si on saisit « pirater Messenger Facebook » dans Google, on obtient, dès les premiers résultats, des sites web qui vous promettent monts et merveilles. Ainsi, il serait possible d’accéder à un compte Facebook Messenger simplement avec le nom d’utilisateur, avec le numéro de téléphone ou bien avec le mail. Et le plus souvent, le service est gratuit de surcroît ! Forcément, c’est très tentant ! 

Mais, ne vous y trompez pas, il s’agit bel et bien d’une arnaque. Soyez toujours sur vos gardes : si quelque chose est trop beau pour être vrai, méfiez-vous. D’abord parce que ce service n’a aucune raison d’être gratuit : qui prendrait le risque de commettre un acte illégal pour un inconnu, de manière totalement bénévole ? Et puis aussi parce que même si une telle chose était possible, cela ne figurerait pas dans les premiers résultats Google ou sur Youtube ! Imaginez un peu, ce serait le chao ! En espérant vous avoir convaincu de ne jamais cliquer sur ce genre de sites web, on vous invite à présent à entrer pleinement dans le vif du sujet.

pirater un compte Facebook

Utiliser un logiciel espion pour pirater Facebook : la méthode imparable

Définition du logiciel espion 

On se gardera de faire durer le suspense plus longtemps ! La meilleure façon d’accéder aux messages de Facebook Messenger est d’utiliser un outil spécialement conçu pour cela ! Eh oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, le logiciel espion n’est : ni du domaine de la fiction, ni réservé aux pros de la programmation, ni illégal. C’est bien tout le contraire, puisque les logiciels espions sont en réalité des programmes de surveillance destinés à protéger les plus jeunes des dangers de l’internet

De nos jours les enfants naissent pratiquement avec un téléphone dans la main. Ce n’est pas forcément quelque chose de négatif, au contraire. Le problème, c’est qu’il n’y a pas que des personnes bienveillantes sur internet, loin de là. Si les adultes eux-mêmes se font régulièrement avoir, imaginez un peu un enfant ! 

Nul besoin de tergiverser sur le sujet, les parents devraient pouvoir garder un œil sur leurs enfants lorsqu’ils sont sur internet. Et c’est justement pour répondre à cette nécessité que certaines entreprises ont conçu des programmes de surveillance, plus connus sous le nom de logiciels espions ou applications espionnes. 

Étant donné que ces outils allaient être manipulés par des parents, les développeurs ont pris le soin de créer un programme simple, intuitif à utiliser et accessible à n’importe qui. Cette solution d’espionnage s’adresse donc aux plus novices d’entre vous. En effet, une fois l’application espionne téléchargée sur le dispositif cible, vous recevrez automatiquement les messages Facebook Messenger de cette personne sur votre téléphone ou sur n’importe quel autre dispositif. 

Bien entendu, il existe de nombreuses applications espionnes sur le marché et encore une fois, il faut faire un tri ! 

Présentation de mSpy 

mSpy

Chez Spytic, on ne prend pas de risque, on vous recommande tout simplement le leader du marché qui est mSpy. Fort d’une expérience de plus de dix ans, il s’agit là d’une valeur sûre. Et ce ne sont pas les avis clients qui diront le contraire ! Mais, rien ne vous oblige à nous faire cas, les logiciels SpyBubble et MobileSpy sont d’excellentes alternatives. 

Spy facebook chat

Quoi qu’il en soit, sachez que mSpy doit en partie son succès à son tarif, lequel le positionne parmi les logiciels espions les moins chers du marché. Les abonnements débutent en effet à partir de 14 euros/mois et pour ce prix, vous pourrez faire bien plus que simplement espionner les conversations sur Messenger ! L’application espionne mSpy vous permet de : 

  • Intercepter les SMS/MMS et appels téléphoniques, même s’ils ont été supprimés. 
  • Pirater les réseaux sociaux les plus populaires, tels que Facebook, Instagram et Twitter. 
  • Accéder aux conversations qui se déroulent via les applications de messagerie telles que Messenger, WhatsApp, Skype, Viber, iMessage, Snapchat, etc. 
  • Connaître l’historique de navigation web et savoir tout ce que qui a été saisi à l’aide du clavier grâce à son keylogger intégré. 
  • Obtenir la position GPS du dispositif en temps réel et accéder à l’historique des déplacements. 
  • Accéder à toutes les applications natives du téléphone, telles que le calendrier, les contacts, la bibliothèque des médias, etc. 
Accedez notre service

Ah ! On allait presque oublier de préciser : mSpy est un logiciel espion qui offre une surveillance 100 % invisible. Le programme travaille en arrière-plan et ne laisse aucune icône visible sur le dispositif. De cette manière, l’enfant ne risque pas d’aller bidouiller les paramètres de configuration de l’application. 

Plutôt ingénieux ce petit outil vous ne trouvez pas ?

Tutoriel pour lire les messages privés sur Facebook 

Si vous comptez utiliser un logiciel espion pour pirater le compte Messenger Facebook de quelqu’un, sachez d’ores et déjà que cela ne vous prendra que quelques minutes. Vous serez guidé tout au long du processus, et si vous choisissez mSpy, vous pourrez même bénéficier de l’aide d’un informaticien qualifié. Quoi qu’il en soit, voyons rapidement les grandes étapes à suivre : 

  • Première chose à faire : assurez-vous que le dispositif cible soit compatible avec mSpy. Il est bon de savoir que ce logiciel fonctionne aussi bien sous iOS que sous Android et avec la grande majorité des modèles. Mais cela ne coûte rien de vérifier, surtout si le dispositif en question a quelques années. 
  • Ensuite, choisissez votre abonnement mSpy. Il existe plusieurs formules, dont une qui vous permet d’installer mSpy sur iPhone à distance. Prenez le temps de choisir celle qui vous convient le mieux. 
  • Une fois votre achat finalisé, vous recevrez un lien de téléchargement. Comme vous l’aurez compris, il suffira de l’ouvrir dans le navigateur du téléphone que vous souhaitez mettre sous surveillance. Vous verrez qu’il n’y a aucune manipulation particulière à faire, si ce n’est patienter quelques minutes. 
  • Vous recevrez également un lien qui vous donnera accès à votre panneau de contrôle. Cliquez dessus et vous serez redirigé vers l’interface depuis laquelle vous pourrez consulter l’ensemble des données récoltées sur le téléphone cible. 
Géolocaliser un téléphone

C’est tout ? Oui, c’est tout ! Comme on vous le disait, utiliser un logiciel espion pour hacker les conversations de Facebook Messenger est la meilleure de toutes les méthodes !

Accedez notre service

Mobile Spy

L’application de surveillance de compte Facebook MobileSpy fait partie des meilleures du marché pour récupérer toutes les données d’un autre compte Facebook en toute discrétion et à distance. MobileSpy possède en plus différentes versions pour s’adapter à différents systèmes d’exploitation et différents niveaux de surveillance ; ainsi, vous trouverez forcément la formule la plus adaptée à vos besoins. Parmi les fonctionnalités de ce logiciel de piratage de conversations Messenger, on compte notamment :

  • le suivi des activités sur les réseaux sociaux ;
  • envoie de faux messages ;
  • possibilité de redémarrer à distance le téléphone cible ;
  • possibilité de supprimer des messages contenant des mots clés déterminés ;
  • vous pouvez même prendre des photos en vous servant de l’appareil photo du téléphone de votre cible à n’importe quelle distance.

SpyBubble

SpyBubble est une autre solution de contrôle parental grâce à laquelle vous pourrez espionner les conversations Facebook Messenger de votre victime où que vous soyez.

Vous pourriez par exemple découvrir que votre enfant est victime de harcèlement, qu’il intimide ses petits camarades, ou encore qu’il partage des photos compromettantes ou à caractère sexuel – ce qui vous permet ensuite d’agir au mieux et en toute rapidité. Le plus de SpyBubble, c’est que cette application pour pirater un compte Messenger fonctionne de manière totalement furtive pour que vous puissiez récupérer le compte-rendu de toutes les activité de votre enfant.

Mais ses capacités ne s’arrêtent pas là, loin de là !

Faisons un tour des autres options proposées par ce logiciel espion Facebook:

  • surveillance des applications de messagerie instantanée telles que WhatsApp, Snapchat ou Twitter,
  • lecture des SMS,
  • suivi des appels entrants et sortants avec date, heure et correspondant pour chaque appel,
  • service de géolocalisation GPS pour suivre les déplacements et agissements de votre enfant tout au loin de sa journée et où qu’il soit…

Le logiciel de surveillance pour Facebook et Messenger SpyBubble permet ainsi une surveillance complète pour véritablement avoir une vue d’ensemble de ce que votre enfant peut vouloir vous dissimuler. Si vous souhaitez en savoir plus sur les fonctionnalités et les opinions de SpyBubble, rendez-vous sur le site web de l’application.

Accedez notre service

Surveiller un compte Facebook Messenger : vos bonnes raisons versus la loi 

Avant d’aller plus loin, faisons une pause. « Nul n’est censé ignorer la loi », mais avouons-le : on a rarement le temps (ou l’envie) de se pencher sur la question ! Pourtant, cette petite négligence peut éventuellement vous coûter cher. Comme vous le savez, le respect de la vie privée est un droit et sa violation est sévèrement punie par la loi. Mais, comment ça se passe dans les faits ? Y a-t-il des exceptions, par exemple s’il s’agit d’un conjoint ou d’un mineur ? 

Eh bien la réponse est simple et tranchante : non, il n’y a aucune exception. Qu’il s’agisse de votre mari, de votre femme, de votre enfant ou d’un parfait inconnu, aux yeux de la loi, cela ne change strictement rien. Selon l’article 226-1 du Code pénal, mettre volontairement en place un moyen de pirater les données personnelles d’autrui est puni par 45 000 euros d’amende et 1 an d’emprisonnement ferme. 

À ce sujet, sachez qu’un projet de loi est actuellement en révision. Face au nombre de violences conjugales en constante augmentation, au vu de leur lien avec l’utilisation d’un logiciel espion au sein du couple, le texte prévoir un durcissement des sanctions

Vous l’aurez compris, vous êtes sur le point de commettre une infraction grave. À moins que la personne dont vous souhaitez espionner les conversations Facebook Messenger ne soit au courant et d’accord. Si tel est le cas, nous vous conseillons d’obtenir une autorisation écrite et signée par cette personne. 

Comment hacker le mot de passe de Facebook Messenger sans logiciel espion ? 

Si vous souhaitez uniquement lire les messages privés de Facebook Messenger, alors vous n’avez pas forcément besoin d’un logiciel espion. En effet, il vous suffit de récupérer le mot de passe Messenger et le tour est joué ! 

# 1. Utilisez un keylogger 

Encore une fois, la meilleure façon de procéder est d’utiliser un outil spécialement conçu à cet effet. Et l’outil qui permet de craquer un mot de passe, c’est le keylogger. Alors, pour ceux qui ne savent pas trop de quoi il s’agit, c’est assez simple en réalité. Un keylogger est littéralement un enregistreur de frappes. Concrètement, il va garder en mémoire tout ce qui a été saisi à l’aide du clavier. 

Il existe différents types de keylogger et la plupart du temps, ils sont intégrés aux applications espionnes. Si vous vous souvenez bien, c’est le cas de mSpy. Mais on trouve aussi des applications qui ne remplissent que la fonction de keylogger. Le seul bémol, c’est que ces applications ne coûtent pas forcément moins cher qu’un logiciel espion ! Donc, l’un dans l’autre, autant opter pour un application espionne complète, non ? 

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il existe également ce que l’on appelle « des keyloggers physiques ». L’avantage, c’est qu’ils sont plutôt économiques (moins de 50 euros) et très simples à utiliser. Ils se présentent en effet sous forme d’une clé USB qu’il suffit de laisser brancher à l’ordinateur. 

Par contre, il faut prendre en compte un point important : bien souvent, les mots de passe sont enregistrés dans le navigateur et on n’a pas besoin de le saisir pour accéder au compte. Dans ce cas, le keylogger ne fonctionnera pas, sauf si vous pensez à vider le cache des mots de passe ! 

# 2. La méthode du mot de passe oublié 

Si vous ne voulez pas dépenser un seul sou, sachez qu’il existe une astuce gratuite assez simple à mettre en place pour récupérer le mot de passe Facebook. Pour ce faire, il faudra tout de même vous y prendre un peu en avance et faire preuve de patience. Voici comment procéder : 

  • Créez 3 profils Facebook et envoyez une demande d’amis à votre cible via chacun de ces profils. Plus ces profils seront correctement remplis, et moins vous éveillerez les soupçons ! Par ailleurs, pour que cette technique fonctionne, il faut absolument que votre cible accepte ces trois profils en tant qu’ami. 
  • Une fois que votre cible a accepté vos demandes d’amis, connectez-vous à son compte avec son adresse mail. Vous ne connaissez pas le mot de passe, et donc forcément, au bout de 3 essais, l’accès vous sera refusé. C’est normal. 
  • À ce stade, Facebook vous offrira la possibilité de réinitialiser votre mot de passe. Ou plutôt, celui de votre cible. 
  • Mais pour vous autoriser à réinitialiser le mot de passe, Facebook doit s’assurer que vous êtes bel et bien le propriétaire du compte. Et il y a trois manières de le démontrer : via le numéro de téléphone, via la question secrète ou bien via la confirmation de 3 amis. 
  • Tiens, ça tombe bien, votre cible a justement 3 contacts dans sa liste que vous connaissez très bien ! 

Vous l’aurez compris, avec cette méthode, récupérer le mot de passe Facebook de quelqu’un, c’est finger in the nose. Mais, comme aucune technique n’est jamais vraiment parfaite, sachez tout de même que Facebook ne propose pas toujours de vérifier l’identité d’un utilisateur via la confirmation des 3 amis. Ce n’est donc pas une méthode fiable à 100 % ! 

# 3. La force brute

« Une attaque par force brute est une méthode utilisée en cryptanalyse pour trouver un mot de passe ou une clé. Il s’agit de tester une à une toutes les combinaisons. » Dixit Wikipédia, et on ne saurait mieux dire ! Rassurez-vous nous ne sommes pas en train de vous suggérer de passer vos prochaines années à essayer de deviner un mot de passe Facebook ! Si on vous parle de cette technique, c’est parce que nous avons une petite astuce à partager avec vous. 

Car, une fois n’est pas coutume, il existe un outil spécialement conçu pour tester des combinaisons de chiffres et de lettres à l’infinie, via un puissant algorithme. Cet outil, il s’appelle Hydra, il est disponible en open source. Et pour pouvoir vous en servir, vous aurez aussi besoin d’un logiciel qui s’appelle Kali Linux, également disponible en open source. 

Si ces logiciels sont très simples à se procurer, leur prise en main, en revanche, est un peu plus complexe ! Si vous avez quelques bases en informatique, vous devriez vous en sortir avec quelques bons tutos, si ce n’est votre cas, eh bien préparez-vous à passer quelques nuits blanches ! 

Quoi qu’il en soit, il faut rendre à César ce qui est à César. Cette technique, nous l’avons débusquée sur ce site web, lequel explique parfaitement quelles sont les étapes à suivre pour trouver n’importe quel mot de passe à l’aide de ces logiciels. 

Et si ma cible utilise Messenger sans Facebook ? 

Voici un cas de figure fort intéressant qui peut parfaitement se présenter à vous. Car, comme vous le savez sans doute, il est parfaitement possible d’utiliser Messenger sans avoir de compte Facebook. Et dans ce cas, cela ne sert à rien d’essayer de trouver le mot de passe Facebook ! 

Comment faire dans ce cas ? Trouver le mot de passe de Messenger sans Facebook de quelqu’un reviens à utiliser son numéro de téléphone. Pour ce faire, la seule solution est de procéder au sim-swapping. Ne vous en faites pas, derrière ce terme un peu barbare se cache une technique très simple à mettre en place. Toutefois, attention : cela ne veut pas dire pour autant qu’il s’agit d’une technique légale ! Ce qui suit est donc purement et simplement à titre informatif. 

Le sim-swapping est une technique largement utilisée par les hackers pour dérober le numéro de téléphone d’une personne. Mais comme nous le disions à l’instant, aucune connaissance technique n’est requise. Il suffit en effet d’appeler l’opérateur de la personne concernée et de prétexter la perte ou le vol de la carte sim. L’idée étant que l’opérateur accepte de transférer le numéro de téléphone en question sur une carte sim que vous détenez. Et là, vous voyez certainement où l’on souhaite en venir ! 

Quoi qu’il en soit, il faut quand même savoir que la plupart des opérateurs ne tomberont pas si facilement que cela dans le piège. Ils vous demanderont de vous rendre personnellement en agence, munie d’une carte d’identité. Toutefois, à en croire les médias, ce genre d’attaque n’est pas si marginale que cela… 

Pirater un compte Messenger : 3 techniques de hackers 

# 1. Le cheval de Troie

Vous connaissez dans doute ce célèbre épisode de la mythologie grecque duquel cette technique de piratage tire son nom. Et justement, un peu à la manière d’Ulysse, les pirates utilisent des leurres afin d’inciter les utilisateurs Facebook à cliquer sur un lien virolé. Leur but étant, bien évidemment, de lui extraire ses informations personnelles. 

Ces leurres, ils peuvent prendre n’importe quelle forme. Parfois il s’agit d’un soi-disant jeu-concours auquel vous avez gagné, parfois il s’agit d’une exclusivité, et d’autres fois, il s’agit d’une recette miracle contre l’acné… Bref, n’importe quel moyen est utilisé pour susciter votre curiosité et vous inciter à cliquer sur le fameux lien virolé. À titre d’exemple, certains d’entre vous se souviennent peut-être du cheval de Troie Eko, qui sévissait sur Facebook déguisé en fausse vidéo Youtube. 

Quoi qu’il en soit, malgré ce que l’on pourrait croire, il est assez facile de tomber dans le piège du cheval de Troie ! En effet, aujourd’hui internet est bourré d’annonces et de publicités de tous genres. À tel point qu’on est complètement habitué à ce qu’il y est une publication faite par un inconnu dans notre fil d’actualité Facebook ! Et machinalement, un jour ou l’autre on finit par cliquer dessus ! 

# 2. Le phishing, ou hameçonnage 

Autre technique largement utilisée par les pirates pour hacker un compte Facebook : l’hameçonnage, plus connu sous le nom de phishing. Vous en avez peut-être entendu parler, le principe est simple : il s’agit de créer une page web identique à une page web existante, pour tromper l’utilisateur et l’inciter à saisir ses identifiants sur ce clone malveillant. 

Dans le cas de Facebook, il s’agirait de créer une page web identique à la page d’accueil et de faire en sorte que la cible souhaite accéder à son compte via cette imitation. Pour cela, les pirates ne manquent pas de ruse ! Les fausses applications et jeux auxquels il faut s’inscrire en passant par le compte Facebook pullulent sur le net et sont, comme vous l’aurez compris des tentatives d’hameçonnage. 

Heureusement, il existe un moyen extrêmement simple de ne pas se faire avoir. Regardez toujours l’url du site avant de vous connecter à votre compte Facebook. Car, la seule chose que les pirates ne peuvent pas copier est l’adresse url d’un site. Car elle est, par définition, unique.  

# 3. Le marché du dark web 

À ce stade de l’article, vous l’aurez compris : pirater un compte Facebook Messenger, c’est extrêmement simple… lorsqu’on est hacker ! Eh oui, ces spécialistes connaissent les moindres secrets du web et peuvent facilement trouver le mot de passe Facebook d’une personne. Et ceux qui n’ont pas les connaissances nécessaires pour le faire eux-mêmes savent où aller chercher ces précieuses informations ! 

Car figurez-vous qu’il existe une sorte d’internet pour hackers, que l’on appelle le dark web. Un peu lugubre comme nom, mais passons. Il s’agit d’une sorte d’internet underground où s’échangent et se vendent des produits et des services illégaux. Parmi les interdits que l’on peut y trouver, il y a : les comptes Facebook, lesquels, selon nos collègues, sont vendus pour la modique somme de 65 euros

 Comme vous-vous en doutez, n’accède pas qui veut au dark web ! Il faut en effet certains logiciels, certains codes, etc. 

Comment protéger son compte Facebook du piratage ? 

Avec tout ce que nous venons de dire au sujet du piratage Facebook, vous êtes peut-être inquiet pour votre compte Facebook ! On ne va pas vous le cacher, cela peut arriver ! Entre les logiciels espions et les techniques de hackers, vous l’aurez compris, ce ne sont pas les moyens qui manquent ! 

Contre les logiciels espions, malheureusement il n’y a pas grand-chose à faire. Si ce n’est de toujours garder un œil sur votre téléphone et d’en protéger l’accès. Comme nous le disions un peu plus tôt, ces outils sont indétectables et invisibles. Donc, si vous avez le moindre doute, vous n’aurez pas d’autre remède que de rétablir la configuration des paramètres d’usine. 

S’il s’agit de vous protéger contre les attaques de hackers ou les tentatives de vol de mot de passe, bonne nouvelle, il suffit de prendre quelques mesures de sécurité simples. 

  • Tout d’abord, la base de la base : choisissez un vrai mot de passe compliqué. C’est-à-dire un mot d’au moins 12 caractères avec au moins une majuscule, des chiffres et des caractères spéciaux, sans aucun rapport avec votre vie privée ou professionnelle. Ce n’est pas facile, et si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser le générateur de mot de passe proposé par la CNIL
  • Deuxième mesure de sécurité que vous pouvez mettre en place très facilement : tout simplement effacer le cache des cookies ! Comme vous le savez sans doute, les cookies récoltent vos informations de navigation… et éventuellement vos mots de passe ! Vous comprenez donc pourquoi il peut être judicieux de faire le ménage régulièrement. 
  • Enfin, dernier conseil : évitez de vous connecter via votre compte Facebook sur une page tierce. Souvenez-vous de la technique du phishing dont nous parlions il y a quelques instants ! 

Sur ces bonnes paroles, on vous laisse. En espérant que cet article vous aura été utile ! 

4 Comments

  • Pouvez vous me dire s’il est possible d’installer a distance le logiciel afin d’obtenir le mot de passe facebook de mon amie ?

    • Bonjour Lilian,

      En effet, la méthode du cheval de Troie nécessite d’avoir un minimum de connaissance en informatique, elle n’est clairement pas à la portée de tout le monde. Je vous la partage plutôt dans cet article pour vous expliquer quels peuvent être les risques de piratage pour vous, en tant qu’utilisateur de Facebook. Mais si vous cherchez un moyen d’accéder à un compte Facebook d’une autre personne, le logiciel espion reste la technique la plus facile, et la plus efficace !

      N’hésitez pas si vous avez d’autres questions.

Leave a reply:

Your email address will not be published. Required fields are marked *